Vendredesign #18

Deep dive into Walaland

Camille Walala laisse une impression vibrante partout où elle passe. Et ce n’est pas cet immeuble de Brooklyn qui dirait le contraire! Bon déjà parce qu’un immeuble ne parle pas… ok, je vous le concède, mais aussi parce que la coup de jeune qu’elle lui a donné lui va comme un gant!

Dans le cadre du festival NYCxDesign 2018, Camille s’est emparé d’une facade de pas moins de 40 mètres pour en faire son canevas psychédélique. Le bâtiment de sept étages qui fait partie d’un ancien complexe industriel abrite aujourd’hui des espaces de travail créatifs, des installations et des lieux d’événements.

Camille, bien sur, on ne la présente plus! Tant son travail imprégné de formes à la Memphis, de wax africaines ou de coup de fouet chromatiques qui ont l’effet de 12 cafés est présent sur les réseaux sociaux et les revues de design.
Mais aussi parce que, pour autant que vous mettiez un peu le nez dehors en la cité de calvin, vous l’avez surement déjà croisé (probablement chez son amie de toujours Delphine, la tout aussi pétillante taulière de OUBIEN ENCORE ). Et oui, Genève c’est un peu sa deuxième maison, ou troisième, ou quinzième… On n’arrive plus à la suivre!

all images courtesy of industry city